Huile de palme : la cour d’appel de Bruxelles ordonne la cessation de la communication illicite de Delhaize pour son "Choco sans huile de palme".

Mercredi 7 juin 2017 — Ce 2 juin 2017, la 9ème chambre de la Cour d’Appel de Bruxelles a rendu sa décision dans l’affaire visant la publicité de la pâte à tartiner « Choco Delhaize sans huile de palme ».

La Cour d’Appel a entendu les arguments de Ferrero qui jugeait la publicité comparative de Delhaize déloyale et illicite et à même de contribuer à une mauvaise information des consommateurs belges quant à son produit Nutella.

La cour a jugé la communication de Delhaize illicite sous plusieurs aspects, dont trois particulièrement importants aux yeux de Ferrero :

  1. Il est illégal et faux de prétendre qu'il existe une corrélation entre la présence ou non d’huile de palme dans un produit et l'intérêt nutritionnel de ce produit.
  2. L’affirmation que le « Choco Delhaize sans huile de palme » est meilleur pour l’environnement qu’une pâte à tartiner contenant de l’huile de palme telle que Nutella n’est pas avérée.
  3. La publicité du « Choco Delhaize sans huile de palme » suscite illégalement des doutes quant à la sécurité des autres pâtes à tartiner telles que Nutella.

Ferrero se félicite de la décision de la Cour d’Appel de Bruxelles qui contribuera à la juste information des consommateurs belges, et rappelle que :

  • La politique avant-gardiste d’approvisionnement en huile de palme certifiée durable de Nutella est citée comme « un exemple à suivre » par Greenpeace en matière de lutte contre la déforestation.
  • Une tartine de Nutella s’inscrit tout à fait dans une alimentation variée et équilibrée, qui prévoit que tous les aliments peuvent être consommés en quantité appropriée au sexe, à l'âge et au niveau d'activité physique.

Ferrero souhaite désormais tourner la page de ce procès afin de poursuivre sa collaboration fructueuse avec Delhaize, longue de près de 60 ans. Olivier Charrier, Directeur Général de Ferrero Belgique, déclare :

« Cette décision de justice ne doit absolument pas entamer ni la relation de nos deux entreprises, ni la confiance des consommateurs belges envers Delhaize.».